https://content-eu-8.content-cms.com/12becebc-ce88-4f3c-844b-fed0588ae8fb/dxdam/15/15bc32e2-2faf-4db9-905e-83cc40e613a3/Be.at-Atmosphere-1200x500.png

Le groupe Sportpaleis devient be•at

Publié le ven. 29.04.2022

Le groupe Sportpaleis entame aujourd’hui un nouveau chapitre de son histoire avec un ambitieux rebranding et un changement de nom. La nouvelle dénomination be•at illustre bien mieux le périmètre qu’embrasse désormais le plus grand groupe de live-entertainment de Belgique sur le plan de l’exploitation de salles ou venue management. Sportpaleis, Lotto Arena, Stadsschouwburg Antwerpen, Capitole Gent, Forest National, Trixxo Arena, Trixxo Theatre et Proximus Pop-up Arena bénéficieront d’une identité plus prononcée et auront la marque mère be•at pour fil rouge. Ce rebranding va de pair avec une forte ambition de croissance, d’amélioration du service à la clientèle et de priorité absolue à l’entrepreneuriat durable. Le groupe continuera ainsi à lancer des sites pop-up et s’engage à réduire nettement son empreinte écologique.

Be•at : les visiteurs et les salles plus que jamais à l’honneur

« Le nouveau nom est un appel direct à être là et à vivre ensemble des moments qui resteront gravés dans nos mémoires. La nouvelle identité visuelle s’inspire du mouvement énergique de la foule, du pouvoir d’attraction de l’artiste, de la musique et du battement de cœur collectif du public. C’est ce mouvement et cette émotion qui forment la base du nouveau nom et de la nouvelle identité visuelle de notre organisation », déclare Jan Van Esbroeck, CEO de be-at.

« Traduire la magie collective d’une expérience live en un système visuel énergique, qui fonctionne à la fois pour le groupe et pour ses salles emblématiques, fut le point de départ de notre réflexion », se rappelle Sebastien Greffe, Creative Director de WeWantMore, le studio anversois de design qui a signé le rebranding.

Si le groupe s’offre un nouveau nom, les salles conserveront plus que jamais leur propre identité et gagneront même en visibilité. Avec toujours plus d’attention pour le visiteur, qui sera approché d’une manière encore plus personnalisée. Pour un spectacle ou une représentation théâtrale, la communication partira ainsi de la salle elle-même et plus du groupe. Le customer experience center sera également élargi. Pour l’inspiration et la détente, le groupe a créé son propre magazine dédié aux arts de la scène. Une série de podcasts est également en cours de réalisation.

Les fans les plus fidèles pourront très prochainement profiter d’un programme de loyauté dédié, que be•at lancera dans le courant de l’année (troisième trimestre). Ils bénéficieront dès lors d’avantages comme une voie rapide (accès accéléré à la salle), l’accès à un salon ou à un bar, les préventes, des billets gratuits ou des réductions sur leurs expériences VIP.

Augmenter le bonheur national brut

« L’objectif de notre organisation est et sera toujours de maximiser le bonheur national brut en rassemblant des personnes de tous âges et de toutes origines lors d’expériences collectives et magiques », affirme Jan Van Esbroeck. « Le timing du rebranding n’a pas été choisi par hasard et apporte une dynamique supplémentaire après deux années particulières. Rien que pour les huit prochains mois, le groupe affiche près de 600 événements à son calendrier. Nous nous sommes énormément professionnalisés, ces dernières années, ce qui nous permet d’organiser des événements de grande envergure qui contribuent au bien-être général de la société ».

Be•at continuera, en outre, à étoffer son équipe de collaborateurs enthousiastes et à créer de nouveaux sites « hors des sentiers battus ». La Proximus Pop-up Arena de Middelkerke a connu un grand succès, l’été dernier, et sera reconduite pour au moins deux ans. Le groupe entend continuer à surfer sur cette vague.

Un entrepreneuriat socialement responsable

À travers son nouveau nom, be•at exprime également un engagement renforcé contre le réchauffement climatique. L’organisation entend réduire son empreinte CO2 en se concentrant encore plus sur le transport durable et le « last mile to the arena » pour favoriser le choix de solutions de mobilité alternatives à la voiture pour se rendre sur les sites.

De nombreux résultats ont déjà été engrangés, ces dernières années. Le ticket combiné, en l’occurrence le ticket de concert qui donne un accès gratuit aux transports publics, a notamment permis d’augmenter de plus de 50 % le nombre de visiteurs qui se rendent sur les lieux de concert de manière durable. L’ambition est de porter ce chiffre à 60 % à l’horizon 2025.

Be•at souhaite également cartographier son empreinte écologique en détail et a d’ores et déjà entrepris de réaliser des mesures de référence. La consommation d’énergie est une préoccupation majeure et la transition vers les énergies renouvelables est amorcée. Les toits de Trixxo et de Lotto Arena comptent déjà 1 600 panneaux solaires, ce qui représente 50 % de la consommation quotidienne au Lotto Arena et même 100 % au Trixxo Arena.

Une politique stricte en matière de déchets, axée sur l’économie circulaire, est également en cours d’élaboration. be•at se concerta aussi avec les festivals belges pour aborder cette problématique au niveau sectoriel. Une grande attention est également accordée à la consommation efficace de l’eau et à sa récupération.

Le nouveau nom et le nouveau logo seront dès aujourd’hui déployés sur et dans les sites.